AccueilArchives VideoGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les coeurs balancent chez les supporters nord-isérois

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 57
Localisation : GRENOBLE CITY
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Les coeurs balancent chez les supporters nord-isérois   Sam 23 Aoû - 7:34

par La Rédaction du DL | le 23/08/08

Sur le pré de Chimilin ou d'Aoste, ils jouent sous les mêmes couleurs, celles de l'AS Grac. Mais ce soir, ils n'assisteront pas à la rencontre Lyon-Grenoble dans la même tribune : Jules se rendra au stade avec le kop grenoblois, Jordan sera, lui, dans le virage des Bad Gones. A 17 ans, Jules Perret, du Passage, et Jordan Boulord, de Saint-Ondras, se retrouvent chaque week-end aux avant-postes de l'équipe des Terres Froides. Et lorsqu'ils ne chaussent pas les crampons, ils prennent place devant leur télévision ou dans les tribunes pour suivre les rencontres de Ligue 1. Celles de l'Olympique Lyonnais, évidemment. Leur premier souvenir est d'ailleurs imprimé, là, en plein coeur de Gerland.

« Nos pères nous emmenaient à Gerland »
Comme la plupart des gamins du Nord-Isère. « Nos pères étaient des inconditionnels des Verts. Normal, à l'époque. Et puis ils se sont tournés vers l'Olympique lyonnais. Alors, ils nous ont emmenés au stade. Le club de foot aussi organisait des sorties à Gerland. »

Les rêves des deux bambins glissaient alors sur la pelouse lyonnaise. « Je devais avoir cinq ou six ans, Lyon avait gagné contre Rennes 3 à 1. Je me souviens que le virage sud était en construction en vue de la Coupe du monde 1998 », se rappelle Jules. Jordan avait, lui, tout juste cinq ans lorsqu'il a vu jouer les pros pour la première fois. Les images ne manquent pas... « Je me souviens d'une fois où je suis allé au stade en combinaison de ski ! J'avais 7 ans, j'ai été malade toute la semaine. C'était la seule façon de convaincre mes parents... », souffle Jules.

« On ne sera jamais contre Lyon »
Depuis, les deux attaquants de l'AS Grac ont grandi, Anderson ne fait plus valser les filets et le GF 38 a rejoint la Ligue 1. « Déjà, l'an passé, tout le monde commençait à s'intéresser aux résultats de Grenoble. On est même allés voir des matches au stade des Alpes. Et lorsque l'équipe est montée, on était vraiment contents », explique Jules. Et c'est même avec la banderole du GF 38 qu'il entame cette nouvelle saison. Jordan, lui, restera fidèle aux champions de France mais ne voit pas le revirement de son collègue d'un mauvais oeil.

« Il n'y aura jamais de "gué-guerre" entre les deux clubs, entre les supporters non plus. Moi aussi, j'irai voir des matches à Grenoble », assure-t-il. « On est pas mal dans la bande à supporter Grenoble maintenant : Lucas, Florian, Joris... Mais on ne sera jamais contre Lyon. C'est pas possible. Contre les Marseillais ou les Stéphanois, c'est sûr, on ne se gênera pas. On ne les a jamais aimés », insiste Jules. Tant pis pour le maillot "anti-lyonnais" des Red Kaos. Le flocage des ultras de Grenoble ne plaît pas à tous leurs sympathisants.

Restent quelques interrogations qui viennent planer sur ces terres nord-iséroises, coincées entre deux stades de Ligue 1. « Est-ce que les supporters grenoblois de la première heure sont eux aussi des anti-Stéphanois ? Pourquoi le seraient-ils d'abord ? », se demande Jules. Et déjà d'autres questions se posent : combien de gamins du nord de l'Isère assisteront à leur premier match de Ligue 1 dans les tribunes du Stade des Alpes ?

Christelle CARMONA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supporters-gf38.1fr1.net
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 57
Localisation : GRENOBLE CITY
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Pour Abdel, Freddy et Guillaume : « Que le meilleur gagne ! »   Sam 23 Aoû - 7:39

par La Rédaction du DL | le 23/08/08

«On me dit "Grenoble est fragile, ils viennent d'arriver, il n'y a aucune star". Moi, je leur réponds : "Attendez ce soir et vous verrez" ! »
Guillaume, 29 ans, supporter du GF 38. Cet après-midi, il a rendez-vous avec Abdel et Freddy dans un bar de Bourgoin-Jallieu. Pas pour jouer quelques morceaux de musique improvisés comme ils en ont l'habitude. La guitare restera sur le comptoir. On préfère parler de l'affiche, pour eux la plus belle de cette troisième journée du championnat de France de football : Lyon-Grenoble, au stade de Gerland, à 21 heures ce soir.

Abdel, 28 ans, supporter lyonnais, a déjà son idée sur l'issue du match : « Pour moi, ce sera 1-0. Quand on voit une équipe comme Lyon, ses joueurs, son expérience, on se dit qu'ils ne peuvent pas perdre. Je serais même prêt à payer ma tournée si ça devait arriver ! »

« Si le GF 38 gagne, tout le monde va se dire : l'OL est prenable »
Freddy prévient d'emblée : pour lui, ce sera « que le meilleur gagne » : « Ce soir, c'est un match-clef. Ça va vraiment permettre de voir ce que les deux équipes ont dans le ventre. Moi, je supporte l'OL, mais Grenoble m'impressionne : leurs deux derniers matchs étaient supers. Avec un très bon niveau de jeu. Moreira, Feghouli et Akrour peuvent faire très mal. En plus, ils ont la dalle ! »

C'est d'ailleurs sur cette soif de vaincre des Isérois que mise Guillaume : « Le GF 38 en veut plus que les autres. Le club vient de Ligue 2, il est aujourd'hui premier de Ligue 1. Ça "booste" encore leur motivation ! » D'autant que s'ils battent Lyon, « le championnat peut vraiment être relancé. Tout le monde va se dire : l'OL est prenable ! » Surtout, le supporter du GF 38 ne veut pas regretter son récent choix : « J'avoue, jusqu'à ce que Grenoble monte en Ligue 1, je supportais Marseille. Mais bon, je suis né et j'habite en Isère, alors c'est un juste retour aux sources ! »

« Ça peut être musclé »
Malgré son enthousiasme, Guillaume reste méfiant : « La crainte, c'est que Grenoble tombe sur l'équipe de l'OL des meilleurs jours. » « Si Lyon trouve une cohésion de groupe, ils peuvent battre n'importe qui, reprend Freddy. Sa force, c'est de ne pas trembler lors des grands matchs. »
Les amis se rejoignent sur un autre point : le beau jeu que ce genre de derby peut donner. « Ça peut d'ailleurs être musclé entre les joueurs, mais aussi assez technique », expliquent-ils. « Mais entre les supporters, ça restera cordial. Les deux publics sont respectueux. Ce ne sera pas comme entre Lyon et Saint-Étienne. »
Entre eux d'ailleurs, les copains avouent que « c'est que du bonheur. » « C'est génial d'avoir différents supporters dans un même groupe. Ça fait de l'animation », explique Abdel. Pour la fin de championnat, ils ont trouvé un compromis : Lyon premier, Grenoble aux portes de l'Europe : « On verra s'ils en ont sous la pédale », conclut Guillaume.

Florent CLAVEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supporters-gf38.1fr1.net
 
Les coeurs balancent chez les supporters nord-isérois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nord-262 se pose chez vous.
» Etang ou plan d'eau publique dans le Nord -Pas de Calais
» Pour une ligne Train-Tram Agglo Caen Nord
» Foire aux chevaux dans le Nord les 22 & 23 MAI 2010
» chausson de chez decathlon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sommaire :: Revue de Presse-
Sauter vers: